Bureau Klamm

Bardaji & Smith – Bureau des activités vestimentaires

Textes et images
  1. Habiller Priape
  2. Le crâne céleste
  3. Fragments de Polichinelle
  4. En tenue de fantasme - Balzac et sa robe de chambre

Performances
  1. Culs et chemises
  2. Poliche

Bureau Klamm est un duo de recherche et d'expérimentation vestimentaire. Formé par la chercheuse Gabrielle Smith et le styliste Samuel Bardaji, BK a pour vocation de lier une réflexion historique et théorique sur le vêtement à des créations plastiques, aussi bien photographiques que théâtrales.

Mark

Poliche


Qu’est-ce que c’est ?
Poliche
est un projet protéiforme. C’est d’abord un défilé-spectacle, conçu comme une parade de Polichinelles, c’est-à-dire un envahissement de l’espace par une bande joyeuse, difforme et frimeuse, de quatre Polichinelles : ils s’appellent, se croisent, se rencontrent, se poursuivent comme des bêtes dans leur milieu naturel.

Une version pilote d’une trentaine de minutes vient d’être créée en septembre 2021, à Cerisy-la-Salle, lors du colloque « La mode comme indiscipline » organisé par l’ENSAD et l’école Duperré. 

Une première parisienne est en cours de préparation. 

Affiche : Europium Studio.


Images prises par Emilien Lassance et Lucien Héritier lors de l’avant-première à Cerisy-la-Salle, septembre 2021.

De quoi parle Poliche ?
Le mannequin, la « potiche » spécialiste de la séduction et du charisme muet, s'hybride avec le bon vieux personnage de Commedia Dell'Arte Polichinelle, qui lui non plus, ne possède pas le langage. Pas de regards aguicheurs ni de chorégraphies muettes des hanches de son côté, il souffle plutôt dans un petit sifflet qui fait d'affreux bruits d'oiseaux. Elle fait des aller-retours qui ne vont nulle part, prend des poses étranges. Il fait des cabrioles, bêtises, lazzis, et se voue à une errance joyeuse : ils étaient fait pour se rencontrer.  Ici, ils se confondent et se transforment en un personnage hybride de mannequin au corps difforme: Poliche.
Le vocabulaire corporel du podium se renouvelle, il trouve d'autres tonalités expressives, et des possibilités de narration élargies. Les « passages » des modèles y sont autant d'apparitions, de scènes, de rencontres, de moments à part entière : de parades solitaires, ils deviennent des exhibitions de soi adressées, tendues vers un spectateur réel comme les parades amoureuses animales.
S'y joue à chaque fois un rapport intensifié entre corps et habit : le grand chapeau de Poliche est véritablement le sommet de son crâne, ses deux bosses s'animent de mille usages, tandis que son sac à main se révèle être un organe d’une sensibilité insoupçonnée.

Images prises par Assia Turquier-Zauberman lors des répétitions, été 2021.


Spectacle vivant, Poliche est aussi une œuvre vestimentaire collective.  Quatre jeunes créateurs de mode en ont produit, de façon artisanale, les costumes et chapeaux :
Pia Dary, Paul Kaplan, Constance Tabourga et Lisa Morice.

C’est grâce à ces collaborations que Poliche a pu prendre corps et trouver sa forme, au croisement de l’univers théâtral et de la création de mode contemporaine.

L’équipe de la version pilote : 
Conception : Bureau Klamm.
Mise en scène : Gabrielle Smith.
Stylisme : Samuel Bardaji.
Comédiens : Anna Carraud, Cécile Chatignoux, Boris Grzeszczak,Thomas Kergot.
Création des costumes originaux : Paul Kaplan, Pia Dary, Constance Tabourga.
Communication visuelle : Europium Studio.